Série Japan Data
Le nom de la prochaine ère japonaise : cherchons des indices…
[23.02.2019] Autres langues : ESPAÑOL | Русский |

Le moment le plus important de cette année 2019 au Japon approche à grands pas. L'ère actuelle, l’ère Heisei, qui a débuté en 1989, touche en effet à sa fin. Le nom de l'ère suivante sera annoncé le 1er avril, un mois tout juste avant l’accession au trône du nouvel empereur.

Ce ne sont pas moins de 247 ères qui se sont écoulées depuis l’établissement de ce système en 645, sous le règne de l’empereur Kôtoku. Depuis l’ère Meiji (1868-1912), il y a un nom d’ère pour chaque empereur. Mais auparavant, ce nom changeait souvent plusieurs fois au cours d’un même règne impérial, par exemple dans un esprit de renouveau après un événement tragique, tel qu’une guerre, une catastrophe naturelle, une épidémie ou un incendie majeur.

Il y a au total 504 idéogrammes, ou kanji, utilisés dans les noms d’ère qui se sont succédé au Japon. Mais en enlevant les répétitions des mêmes caractères, il n’en reste que 72 différents. Et parmi eux, 5 caractères se retrouvent dans presque la moitié des noms d’époques, probablement en raison de leurs connotations particulièrement positives.

Par exemple, le caractère le plus couramment utilisé, 永 (ei), signifie « éternel » ou « très long », tandis que 天 (ten), qui signifie « ciel », évoque le sacré et la vénération. Le troisième kanji le plus fréquent, 元 (gen), indique « origine » ou « fond », et le quatrième 治, (chi ou ji), est associé à l’idée d’un monde « bien gouverné ».

Il se trouve que dans le nom de l’ère actuelle, l’ère Heisei (平成), le caractère 平 (paix) a été utilisé pour la douzième fois, mais c’est la première fois que le caractère 成 (devenir) apparaît. Dans l’ère Shôwa (昭和), de 1926 à 1989, celle qui a précédé l’ère Heisei, le caractère 和 (paix/harmonie) était déjà apparu dans 19 noms d’ères différents, mais c’était la première fois que le kanji 昭 (clarté) était utilisé.

Les idéogrammes les plus couramment utilisés dans les noms d’ères au Japon

1 永 (ei) éternel 29 fois
2 天 (ten) ciel 27 fois
3 元 (gen) origine 27 fois
4 治 (chi ou ji) règne, guérison 21 fois
5 応 (ô) réaction 20 fois
6 正 (sei ou shô) juste, vrai 19 fois
7 長 (chô) long 19 fois
8 文 (bun) lettre, culture 19 fois
9 和 (wa) harmonie, paix 19 fois
10 安 (an) aisance, sécurité 17 fois

 

En 1979, le cabinet du Premier ministre Ôhira Masayoshi a défini six principes directeurs pour le choix du nom d’une ère :

  1. Le sens du nom doit être approprié aux idéaux de la nation
  2. Le nom de l’ère doit être composé de deux caractères
  3. Il doit être facile à écrire
  4. Il doit être facile à lire
  5. Il n’a pas été utilisé auparavant comme nom d’ère ou nom posthume d’empereur
  6. Il ne doit pas être un mot du langage courant

Cependant, il ne s’agit pas simplement de choisir deux kanji dont le sens est bon et l’association sonne bien à l’oreille. Historiquement en effet, les noms d’époques proviennent de sources chinoises classiques telles que les Quatre Livres et les Cinq Classiques, qui sont des textes centraux du confucianisme. Le nom de l’ère Heisei est basé sur des citations du Shiji (Mémoires historiques) et du Shu Jing, ou Classique des documents. Bien que cela ne soit pas clairement indiqué dans les directives, il est également prévu que la dénomination de la prochaine ère soit choisie avec une lettre initiale différente de M, T, S et H, afin d’éviter toute confusion avec les quatre dernières ères (Meiji, Taishô, Shôwa, Heisei) lorsque le nom de l’époque sera abrégé.

Le nom de la nouvelle ère sera annoncé le 1er avril, un mois avant l’accession au trône du nouvel empereur. Quels espoirs et rêves pour l’avenir exprimera-t-il à travers ses idéogrammes ?

(Lire également notre article « L’historique du choix des noms d’ère au Japon »)

(Photo de titre : Jiji Press)

  • [23.02.2019]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone