Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois de septembre 2015
[07.10.2015] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Révision des lois sur la sécurité adoptée par la chambre des Conseillers, inondations dans les régions de Kantô et Tôhoku et victoire historique du Japon sur l’Afrique du Sud lors de la coupe du monde de rugby : retour sur les évènements marquants du mois de septembre 2015.

Mardi 1er

Le comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo 2020 décide de ne pas utiliser le logo officiel conçu par Sano Kenjirô et dévoilé en juillet dernier, après les allégations de ressemblances avec celui du théâtre de Liège en Belgique.

Netflix, le plus grand service de streaming vidéo au monde, est lancé au Japon. Le géant américain y propose l’abonnement mensuel à partir de 650 yens (taxe non incluse), alors qu’il facture le même service 7,99 dollars (environ 960 yens) aux États-Unis. Ce prix réduit est dû en partie à la faible adoption au Japon des services payants, comme la télévision par câble.

Jeudi 3

La saison de pêche dirigée des dauphins commence à Taiji, dans la préfecture de Wakayama. C’est la première pêche depuis la décision prise en mai par l’Association japonaise des zoos et aquariums d’interdire à ses membres d’acheter des dauphins capturés de cette manière. Les bateaux ne parviennent cependant pas à capturer des dauphins le premier jour.

Lundi 7

Les pourparlers entamés le 10 août entre le gouvernement japonais et la préfecture d’Okinawa sur la relocalisation de la base militaire américaine de Futenma de la ville de Ginowan au large des côtes de Henoko sont rompus. Le 12 septembre, le gouvernement redémarre les travaux de construction à Henoko. Le 14 septembre, le gouverneur d’Okinawa Onaga Takeshi annonce officiellement qu’il va révoquer les licences attribuées pour les travaux de remblai au large des côtes de Henoko.

Article lié :
Les bases américaines à Okinawa : passé, présent et futur

Toshiba publie avec retard son bilan comptable pour l’année fiscale prenant fin en mars 2015 suite au scandale des bénéfices gonflés. Le résultat est une perte de 37,8 milliards de yens. Le groupe annonce également la revue à la baisse des bilans pour les années fiscales de 2009 à 2014 ainsi que pour les trois premiers trimestres de l’année suivante. Toshiba dévoile avoir gonflé ses bénéfices avant impôt de 224,8 milliards de yens.

Mardi 8

Le Premier ministre Abe Shinzô obtient un nouveau mandat de trois ans à la présidence du Parti libéral-démocrate après une élection sans vote. Noda Seiko, l’ancienne présidente du Conseil général du PLD, a exprimé sa volonté de se présenter aux élections, mais a été incapable d’obtenir les 20 approbations de députés PLD requises pour pouvoir être candidate.

Jeudi 10

Un hélicoptère des Forces d’autodéfense secourant des personnes prises au piège dans une maison à Jôsô, ville de la préfecture d’Ibaraki, le 10 septembre 2015. (photo : Jiji Press)

Sept personnes sont tuées et 53 000 reçoivent l’ordre d’évacuer leurs maisons dans les préfectures d’Ibaraki, Tochigi et Chiba suite aux pluies torrentielles qui ont frappé les régions de Kantô et de Tôhoku. Les précipitations records du typhon Etau ont conduit à des inondations le long de 64 rivières. Dans 14 d’entre elles, 19 digues se sont effondrées, notamment dans la ville de Joso de la préfecture d’Ibaraki, où la rivière Kinu s’est violemment déversée.

Lundi 14

Éruption du mont Aso dans la préfecture de Kumamoto. L’Agence météorologique du Japon lève son alerte du niveau 2 (interdiction d’approcher le cratère) au niveau 3 (interdiction d’approcher le volcan) sur son échelle à cinq niveaux, en installant une zone inaccessible dans un rayon de 4,5 km autour du cratère. Un panache volcanique s’élève à 2 km dans le ciel au-dessus du sommet.

Mardi 15

Le Premier ministre Abe s’entretient à Tokyo avec le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong. Dans une déclaration conjointe, les deux dirigeants expriment leurs « graves préoccupations » concernant les travaux de construction d’îles artificielles et de bases militaires menés par la Chine dans la mer de Chine méridionale. Le Japon accepte de fournir gratuitement plus de navires qui seront reconvertis en patrouilleurs afin de renforcer les capacités vietnamiennes de sécurité maritime.

Liens :
Nos articles sur la sécurité maritime

  • [07.10.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone