Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois d’août 2018
[17.09.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Dernière participation de l’empereur aux commémorations de la bombe atomique, propos discriminatoires contre les LGBT tenus par une députée, décès du gouverneur d’Okinawa et de l’auteure du célébrissime manga Chibi Maruko-chan : retour sur les événements marquants du mois d’août 2018.

Mercredi 1er

L’Agence météorologique du Japon a annoncé que la température moyenne du mois de juillet 2018 dans l’est du Japon était supérieur de 2,8 degrés aux années précédentes, soit le niveau le plus élevé depuis le début des statistiques en 1946.

Article lié

Jeudi 2

Sugita Mio, membre de la Chambre des représentants du Parti libéral-démocrate (PLD), a reçu un avertissement de la part de son parti pour avoir décrit les couples LGBT comme « non productifs » dans un article qu’elle a écrit pour un magazine mensuel. Le PLD a déclaré sur son site Internet que la députée a montré une compréhension insuffisante du sujet, faisant preuve d’un manque de considération envers les personnes concernées.

Article lié

Dimanche 5

Le joueur de badminton Momota Kento a remporté le titre individuel masculin face au chinois Shi Yuqi lors des Championnats du monde tenus à Nankin en Chine, devenant le premier Japonais à remporter une médaille d’or dans cette compétition.

Lundi 6

Hiroshima a marqué la 73e année de commémoration du bombardement atomique. Une cérémonie a été organisée, à laquelle ont participé 50 000 hibakusha (victimes de la bombe atomique) et leurs proches. Trois jours plus tard, le secrétaire général des Nations unies António Guterres a participé à la commémoration tenue à Nagasaki. C’est la première fois que le plus haut fonctionnaire de l’ONU est présent lors de la cérémonie de Nagasaki.

Le secrétaire général des Nations unies António Guterres déposant une gerbe au Parc de la paix de Nagasaki, lors de la cérémonie marquant la commémoration du 73e anniversaire du bombardement atomique sur la ville, le 9 août (Jiji Press).

Article lié

Mardi 7

Une enquête de l’Université de médecine de Tokyo a révélé que les scores de 19 candidats masculins aux examens d’entrée des années 2017 et 2018 avaient été augmentés injustement et ceux de certaines femmes candidates diminués, afin de réduire le nombre d’étudiantes admises dans l’établissement.

Article lié

La ministre des Affaires intérieures et des Communications Noda Seiko a annoncé qu’elle allait renoncer à son salaire de ministre pour l’année en cours afin d’assumer la responsabilité pour une fuite d’information.

Mercredi 8

Le gouverneur de la préfecture d’Okinawa Onaga Takeshi est décédé à l’âge de 67 ans, suite à une hospitalisation pour un cancer du pancréas. Ce dernier était un fervent opposant à la présence des bases américaines sur l’île.

Article lié

Le président de la Fédération japonaise de boxe amateur, Yamane Akira, a démissionné après avoir reconnu être proche d’un membre du crime organisé.

Jeudi 9

Des représentants des gouvernements des États-Unis et du Japon ont mené des négociations « libres, équitables et réciproques » à Washington pendant deux jours. Les États-Unis souhaitent entamer des négociations en vue d’un accord de libre-échange bilatéral, alors que le Japon insiste sur l’importance de mettre en place un cadre multilatéral. Les pourparlers se poursuivront en septembre.

Le ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme a révélé que les entreprises Suzuki, Mazda et Yamaha Motor ont falsifié les données de contrôles de pollution.

Vendredi 10

Un hélicoptère d’urgence s’est écrasé sur une montagne de Nakanojô dans la préfecture de Gunma. Les neuf membres d’équipage sont tués lors du crash.

Dimanche 12

Le Premier ministre Abe Shinzô a annoncé son intention de proposer lors de la session parlementaire d’automne une révision de la Constitution, notamment de l’article 9.

Article lié

La princesse Ayako, troisième fille du prince Takamado (cousin de l’empereur Akihito), a été fiancée officiellement à Moriya Kei lors d’une cérémonie à Tokyo.

Hida Jun’ya, un suspect arrêté par les forces de l’ordre, s’est évadé du centre de détention d’un poste de police de Tondabayashi, dans la préfecture d’Osaka. Il aurait cassé un panneau en verre acrylique de la salle de visite pour prendre la fuite après l’entrevue avec son avocat. La police n’avait pas remarqué sa disparition pendant plus d’une heure.

Mercredi 15

Une cérémonie officielle a été tenue à Tokyo afin de commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale et honorer la mémoire des victimes. L’empereur Akihito exprime « ses profonds remords », comme lors des trois précédentes années. C’était sa toute dernière participation à la cérémonie avant son abdication en avril prochain.

Article lié

Fujimoto Yoshiki, un enfant âgé de deux ans, est découvert vivant et en bonne santé à Suô-Ôshima (préfecture de Yamaguchi), trois jours après sa disparition. Il a été retrouvé dans la forêt par Obata Haruo (78 ans), un « super volontaire » qui s’est déplacé de la préfecture d’Ôita pour participer à la recherche.

Tags :
  • [17.09.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone