Japan Data

Les prénoms les plus donnés au Japon en 2021 : un lien fort avec les fleurs

Vie quotidienne

Que nos enfants grandissent en bonne santé, soient pleins de vie, qu’ils soient une aide pour leur entourage et bénéficient de l’aide des autres… Les souhaits que les parents veulent faire refléter dans le prénom de leur enfant ne changent pas vraiment au fil des ans, ce qui n’empêche pas les phénomènes de mode. Il y a quelques années, la tendance a été aux prénoms flashy, mais le boom est retombé. Récemment, ce sont plutôt les prénoms liés aux fleurs qui ont le vent en poupe.

Un classement des prénoms donnés aux bébés nés dans l’année a été réalisé par le groupe Benesse, spécialiste des médias éducatifs. La première place chez les filles est occupée par « Himari » (pour la sixième fois consécutive) et « Tsumugi » ex-aequo, alors que « Ren » est le premier choix chez les garçons (pour la quatrième fois consécutive).

Sept des dix prénoms les plus donnés aux filles et cinq des prénoms les plus donnés aux garçons ont un rapport avec l’idée de plante ou de végétal, sans doute pour l’association d’idées avec « croissance », « enracinement », « épanouissement »…

Par ailleurs, le prénom « Aoi », qui existe pour les filles et les garçons, se place respectivement en 5e place et 3e place dans le classement. Il se prononce de la même façon mais ne s’écrit pas avec le même idéogramme (kanji) : 葵 (pour les filles) désigne des fleurs de couleurs vives qui fleurissent en été. 蒼 (pour les garçons) désigne la couleur dense de la verdure. 碧, en 7e position pour les garçons, se lit également Ao, mais désigne une belle pierre bleue. Alors que ces trois mots se lisent de la même façon, on peut remarquer une conscience de genre assez marquée chez les parents pour faire la différence.

Les prénoms à un seul idéogramme sont à la mode. Cinq prénoms sur les dix premiers pour les filles, sept sur les dix premiers chez les garçons, n’ont en effet qu’un caractère.

Classement des dix premiers prénoms pour les filles

( ) : classement de l’année précédente

1 (1) 陽葵 Himari
1 (5) 紬 Tsumugi
3 (8) 凛 Rin
4 (4) 芽依 Mei
5 (6) 葵 Aoi
6 (7) 陽菜 Hina
7 (10) 澪 Mio
8 (3) 莉子 Riko
9 (2) 結奈 Yuina
10 (15) 杏 An

Source : Benesse. Note : les transcriptions des noms sont basées sur la lecture la plus commune.

Classement des dix premiers prénoms pour les garçons

( ) : classement de l’année précédente

1 (1) 蓮 Ren
1 (2) 陽翔 Haruto
3 (3) 蒼 Aoi
4 (4) 樹 Itsuki
5 (5) 湊 Minato
5 (9) 朝陽 Asahi
7 (13) 碧 Ao
8 (7) 大翔 Hiroto
9 (8) 律 Ritsu
10 (17) 暖 Dan

Source : Benesse. Note : les transcriptions des noms sont basées sur la lecture la plus commune.

Le classement des noms est basé sur les informations reçues des utilisateurs des produits et services du média d’information sur les nouveaux nés Tamahyo de Benesse, sur la base de 210 039 noms de bébés nés entre le 1er janvier et le 28 septembre 2021.

Aoi : la rose trémière

Destiné à une fille, ce prénom réfère à tachiaoi, la rose trémière (Alcea rosea), qui pousse grande et droite et produit des fleurs en épis, de couleurs variées, rose, rouge, violet foncé ou blanc.

Le prénom réfère également à la première épouse du prince Genji dans le Dit du Genji, Aoi-no-ue. De noble naissance, la dame Aoi-no-ue possède beauté et éducation, mais ne parvient jamais à l’accord des sentiments avec le Genji qui multiplie les aventures amoureuses. Elle meurt peu après avoir donné naissance à leur fils Yûgiri.

Par ailleurs, le même idéogramme se retrouve dans la mauve futaba-aoi (Asarum caulescens), dont les feuilles en forme de cœur est le motif du blason de la famille Tokugawa. Mais il s’agit alors d’une fleur sauvage de la famille des euphorbiacées, différente de tachiaoi, la rose trémière.

Tachiaoi, la rose trémière (Pixta)
Tachiaoi, la rose trémière (Pixta)

Tsumugi

Il s’agit d’un tissu fabriqué à partir de fils de soie et d’autres matériaux filés à la main. Le tsumugi a longtemps servi à confectionner des vêtements de tous les jours ou de plein air pour les gens du commun dans les zones de production séricicole. Sa texture est plus grossière que la soie grège et d’aspect moins tape-à-l’œil, mais le tsumugi est solide et durable et possède une image sérieuse de solidité.

Le tsumugi de Yûki, tissé dans les régions autour de la ville de Yûki dans la préfecture d’Ibaraki et de la ville d’Oyama dans la préfecture de Tochigi, figure au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Tsumugi (Pixta)
Tsumugi (Pixta)

Riko : le jasmin

Le kanji 莉 (ri) de Riko serait un emprunt au nom matsu-ri, qui désigne le jasmin, petit arbuste à feuilles persistantes originaire d’Inde. Matsurika-cha est le nom ancien du thé au jasmin. La popularité du nom Riko écrit à partir de ce caractère vient probablement de l’image apaisante et du doux parfum du thé au jasmin.

Riko, le jasmin (Pixta)
Riko, le jasmin (Pixta)

An : l’abricotier

Le kanji 杏 désigne l’abricotier et se lit en japonais anzu (entre autres). Arbre de la famille des rosacées, aux fleurs proches de celles du cerisier. Floraison entre mars et avril.

An, l’abricotier (Pixta)
An, l’abricotier (Pixta)

An, l’abricotier (Pixta)
An, l’abricotier (Pixta)

Ren (hasu) : le lotus

Le lotus est une plante aquatique qui se développe dans les étangs et les marais. Symbole majeur du bouddhisme, représentant l’illumination du Bouddha, du fait qu’elle forme de profondes racines dans la vase mais produit des fleurs d’une pureté parfaite. Les statues bouddhiques et celles du Grand Bouddha le représentent généralement debout ou assis dans une fleur de lotus, d’où le nom « position du lotus ».

Hasu/Ren, le lotus (Pixta)
Hasu/Ren, le lotus (Pixta)

(Photo de titre : Pixta)

famille japonais enfant naissance langue japonaise