L’année en japonais

Les mots de l’année 2019

Le japonais Divertissement

Comme tous les ans au Japon, le palmarès des dix mots ou expressions qui ont le plus marqué l’année au Japon ainsi que le mot gagnant pour 2019 ont été dévoilés au mois de décembre. Regardons également les termes les plus consultés sur Internet ainsi que les nouveaux mots aptes à figurer dans le dictionnaire nippon.

Comme chaque année, Jiyû Kokumin-sha, l’éditeur de Gendai yôgo no kiso chishiki (« Connaissances de base sur la terminologie contemporaine »), un lexique annuel des derniers néologismes introduits dans la langue japonaise, choisi les mots ou expressions qui ont le plus marqué l’année qui s’achève, tous domaines confondus.

En 2019, le sport a été à l’honneur, car c’est le slogan de l’équipe japonaise de rugby lors de la Coupe du monde au Japon, « One team » (« une seule équipe ») qui a été désigné comme mot gagnant.

Mot gagnant 2019 : One team

Durant la Coupe du monde de rugby qui a eu lieu au Japon de septembre à novembre, le Japon a participé pour la première fois de son histoire aux quarts de finale du tournoi. Regroupés autour du capitaine Michael Leitch, 31 joueurs, dont 15 originaires de 7 pays étrangers, ont formé une seule équipe soudée, One team, qui s’est battue avec passion et a provoqué un enthousiasme sans précédent dans tout le pays.

Articles liés

Les neuf autres mots/expressions du top 10

Keikaku unkyû (Suspension planifiée des transports)

Les dégâts causés par les pluies torrentielles se sont succédé cette année, avec notamment les pluies diluviennes dans la partie nord de l’île de Kyûshû en août et celles provoquées par le super-typhon Hagibis en octobre. Les suspensions planifiées des trains, mises en place par les compagnies de chemin de fer par mesure de sécurité et afin d’éviter les encombrements en cas de prévision des dommages à l’approche du typhon en particulier, commencent à s’imposer.

Articles liés

Keigen zeiritsu (Pourcentage de taxe réduit)

Le pourcentage de la taxe à la consommation a été augmenté pour passer de 8 % à 10 % en octobre, mais la TVA a été laissée à 8 % dans certains cas. Par exemple, concernant les boîtes-repas bentô proposées dans les supérettes, le pourcentage est de 8 % si le bentô est emporté et de 10 % s’il est consommé sur place, provoquant bien des malentendus...

Articles liés

Shibuko, la Cendrillon souriante

La joueuse de golf professionnelle Shibuno Hinako (21 ans) a remporté le British Open dames au mois d’août. Elle devient la deuxième japonaise à remporter un grand tournoi de golf, 42 ans après la victoire de Higuchi Hisako au championnat du circuit de la LPGA (Ladies Professional Golf Association). Son attitude spontanée et innocente, souriant et dégustant des petits gâteaux durant le jeu ont valu la notoriété à cette nouvelle héroïne qui a été surnommée « Shibuko, la Cendrillon souriante ».

Shibuno Hinako, finissant à la deuxième place lors du dernier tournoi LPGA de la saison. Si elle a laissé échappé le titre de reine des dotations de golf féminin, elle a gardé son sourire jusqu’à la fin. Le 1er décembre, au Miyazaki Country Club (Jiji)
Shibuno Hinako, finissant à la deuxième place lors du dernier tournoi LPGA de la saison. Si elle a laissé échappé le titre de reine des dotations de golf féminin, elle a gardé son sourire jusqu’à la fin. Le 1er décembre, au Miyazaki Country Club (Jiji Press)

Tapiru (boire un thé aux perles de tapioca)

Le thé au lait et aux perles de tapioca, ou Bubble tea, originaire de Taïwan, connaît une grande vogue, surtout auprès des jeunes femmes. Le verbe tapiru a été formé en rajoutant le suffixe ru, marquant l’infinitif du verbe a la forme abrégée de « tapioca » pour désigner le fait d’aller boire ce type de boisson. Mais les gobelets en plastique vides jetés n’importe où en ville font problème.

Article lié

#KuToo

Un mouvement pour appeler à éliminer la réglementation vestimentaire imposée aux femmes par les entreprises japonaises, notamment le port de chaussures à talons aiguille ou d’escarpins, a été appelé #KuToo. S’inspirant de la campagne #MeToo contre le harcèlement sexuel, ce nouveau mot-clic, jeu de mots sur les termes « kutsu » (chaussures) et « kutsuu » (douleur), s’est très vite répandu sur les réseaux sociaux.

Lors de la cérémonie de remise des prix, l’actrice Ishikawa Yumi, à l’origine de ce slogan, a déclaré en vue d’en expliquer le sens : « Il ne s’agit pas d’un mouvement contre les chaussures à talons hauts, mais pour que l’on permette aux femmes de faire montre de leurs capacités dans un environnement et des conditions de travail identiques à celles des hommes. » Le 16 octobre, la chaîne anglaise BBC a fait figurer Ishikawa Yumi dans sa liste des 100 femmes les plus influentes du monde.

Articles liés

-pay

Le paiement sans espèces (dit cashless) en utilisant le code QR, un code barre à deux dimensions contenant des informations encodées, s’est très rapidement généralisé. Chacune des sociétés a adopté le suffixe « pay », comme PayPay, LINE-pay, etc., pour désigner ce type de service. Grâce à la mise en place d’une mesure administrative permettant de rembourser aux utilisateurs la partie en augmentation de la taxe à la consommation, ce type de paiement a immédiatement été adopté.

Articles liés

Menkyo hennô (restitution du permis de conduire)

Les accidents de la route provoqués par les conducteurs âgés se succèdent et la police ainsi que les collectivités locales incitent les personnes âgées à restituer volontairement leur permis de conduire. En avril, dans la quartier d’Ikebukuro, à Tokyo, un homme de 87 ans a confondu les pédales d’accélérateur et de frein et son véhicule hors de contrôle a heurté et provoqué la mort d’une mère et de sa fillette de trois ans.

Durant les six mois de mai à octobre, le nombre des restitutions de permis de conduire a presque doublé par rapport à l’année précédente et a atteint le chiffre de 38 436 personnes.

Article lié

Yami eigyô (travail au noir dans le show-biz)

La presse a divulgué le fait que des humoristes célèbres avaient été payés pour se produire lors de soirées organisées par des groupes criminels dirigeant notamment les escroqueries téléphoniques. Ces humoristes ont été renvoyés ou interdit d’apparaître à la télévision en punition par leurs agences. Le fait d’accepter un travail dans le show-biz et sa rémunération sans passer par l’intermédiaire de son agence est appelé yami eigyô.

Article lié

Reiwa (nom de la nouvelle ère impériale)

L’ère Heisei a pris fin le 30 avril. Dès le lendemain débutait une nouvelle ère impériale du nom de « Reiwa », avec l’intronisation du nouvel empereur Naruhito. On a également beaucoup parlé du fait que le terme « Reiwa » était tiré de la plus ancienne anthologie de poésie japonaise, le Man’yôshû.

Articles liés

Classement par nombre de recherches sur Internet

Yahoo a annoncé le 4 décembre le gagnant du Prix Yahoo 2019, décerné à la personne ou à l’œuvre pour laquelle le nombre de recherches a considérablement augmenté par rapport à l’année précédente. C’est l’acteur Yokohama Ryûsei, qui a fait ses débuts en 2011, qui remporté ce prix cette année.

Le mot « Reiwa » a été choisi dans la catégorie « Mots en vogue » et le film d’animation Les enfants du temps (sortie le 8 janvier 2020 en France) du réalisateur Shinkai Makoto dans la catégorie « Cinéma ». Dans la catégorie « Sportifs », c’est Shibuno Hinako qui a été sélectionnée, avec Oda Eiichiro, le créateur du manga One Piece, dans la catégorie « Auteurs ».

Le 11 décembre, Google a annoncé le classement des mots les plus recherchés en 2019. Parmi les mots dont le nombre de consultations a brusquement augmenté, la première place est allée au « Typhon Hagibis » dont les pluies diluviennes ont provoqué d’énormes dégâts dans l’est du Japon, suivi par le nom de la nouvelle ère impériale, « Reiwa », et la Coupe du monde de rugby.

Le joueur de rugby qui a fait l’objet du plus grand nombre de recherches a été Michael Leitch, le capitaine de l’équipe, suivi par Inagaki Keita, qui n’a jamais laissé exprimer sa joie et est ainsi devenu célèbre sous le surnom de « l’homme qui ne sourit pas ». (Voir le profil des 31 joueurs sélectionnés de l’équipe de rugby du Japon)

Concernant les autres termes les plus recherchés, figuraient également « PayPay », relatif au système de paiement sans espèces et le terme « tapioca » en référence au boom du Bubble tea au Japon.

Les nouveaux mots 2019 choisis par les professionnels du dictionnaire

Le jury des deux grandes maisons d’édition Shôgakukan et Sanseidô, principalement composé des rédacteurs en chef de dictionnaires, a sélectionné de nouveaux mots aptes à figurer dans le dictionnaire et à être transmis aux futures générations.

C’est le mot « -pay » qui a été choisi par les éditions Sanseidô. Ici aussi, c’est la brusque propagation du service de paiement sans espèces qui a été le facteur déterminant. Quant à Shôgakukan, elle choisit comme mot de l’année l’expression eat-in datsuzei, soit littéralement « fraude fiscale en mangeant sur place », qui fait référence à l’augmentation de la taxe à la consommation. Formule ironique montrant du doigt qu’avec la taxation à deux vitesses du système actuel (voir haut de l’article), il est possible de frauder en payant 8 % de TVA à la caisse les produits alimentaires en disant « à emporter », puis de les manger en fait sur place (le consommateur devrait normalement payer 10 % de TVA en mangeant à l’intérieur).

En deuxième position, Sanseidô a choisi le mot « niwaka », qui signifie « soudainement ». Cela fait notamment référence à la Coupe du monde de rugby, qui a vu des Japonais devenir « soudainement » des supporters enthousiastes. En effet, au fur et à mesure que l’équipe du Japon progressait jusqu’à même atteindre les quarts de finale pour la toute première fois, des gens qui n’avaient montré jusque là aucun intérêt pour le rugby et qui n’en connaissaient même pas les règles sont restés cloués devant leur télé et se sont déplacés pour les projections publiques des matchs.

(Photo de titre : l’équipe japonaise de rugby, avec au centre Jamie Joseph, leur coach, durant la conférence de presse du 21 octobre après leur défaite en quart de finale face à l’Afrique du Sud. Jiji Press)

japonais mot